Bribes de vie

6 bonnes choses du confinement

C’est finalement grâce à cette période de confinement que j’ai pu prendre le temps d’écrire et de me pencher sur la création de ce blog que j’imagine depuis si longtemps. Alors, je me suis dit que je pourrai vous parler de cette période particulière. J’aimerais vous partager six petites choses que j’ai mises en place grâce à ce moment qui nous offrait à chacun, plus de temps. Du temps pour nous, pour se recentrer sur les choses essentielles et pour réflechir sur ce qui nous échappe souvent dans nos vies trop actives.

1. Organiser mon temps

S’il y a bien une chose qui fait partie de mon quotidien, c’est l’organisation. J’ai souvent besoin d’avoir un regard sur les jours voire les mois à venir, tout en sachant que rien n’est figé. Je me sens bien lorsque je sais où je vais. Alors j’ai appris à organiser mes journées, mon travail… tout ce que je fais afin d’optimiser mon temps. Même si cela s’est accentué au fil des années, je me souviens que dès l’école primaire je prenais plaisir à  organiser mon temps et mes activités. Cela m’a toujours été bénéfique.

Je crois que ce fut la chose la plus importante pendant le confinement : garder une organisation pour ne pas sombrer dans la procrastination. J’ai pris le temps de me créer des plannings, des objectifs.  Je les ai décorés et accrochés près de mon bureau afin de ne pas perdre de vue ce que j’avais prévu. Je n’ai pas toujours le temps de le faire correctement et grâce au confinement j’ai apprécié passer du temps à le faire. Surtout qu’il était plus facile de s’y tenir réellement. Nous ne sommes pas parfaits et il y a des jours où nous sommes bien moins motivés que d’autres mais le fait d’avoir des objectifs, une petite routine organisée peut aider à garder le moral. De cette manière, nous avons une ligne directrice.

2. Prendre de nouvelles et bonnes habitudes

En corrélation avec l’idée d’être organisée, ce confinement m’a permis de m’intéresser aux habitudes. Cela faisait un moment que j’avais plusieurs idées de bonnes habitudes que je voulais intégrer à mon quotidien. Ce dernier étant toujours très mouvementé, je ne prenais jamais le temps de le faire. Pourtant ce sont des petites choses qui, mises en place petit à petit dans votre vie, peuvent la rendre plus douce. Le principe des habitudes est très présent dans l’univers du développement personnel. J’ai d’ailleurs lu le livre Ma vie en mieux de Gretchen Rubin pendant le confinement. Elle parle de l’importance de nos habitudes et de leur impact.  Les habitudes permettent de faire les choses de manière automatique sans se poser de questions. Ainsi on se met à faire du sport de façon habituelle tout comme on se brosse les dents, on ne se demande pas si on en a envie ou non, on le fait car cela fait partie de nos habitudes et que cela nous fait du bien.

Voici quelques habitudes que j’ai pu mettre en place pendant cette période particulière  : boire plus d’eau, ne plus aller me coucher avec mon portable et le laisser dans une autre pièce, prendre le temps de savourer ce que je mange (je mange toujours trop vite et c’est tellement dommage !), me fixer des plages horaires de travail ou de pause en fonction de mon énergie, suivre une vraie routine de soin pour ma peau et constater les changements. D’ailleurs, si cela vous intéresse que je vous parle des produits naturels que j’utilise pour ma peau au quotidien, dîtes-le moi en commentaire. J’ai eu le temps de tester plusieurs petites choses.

Ce sont des habitudes que je souhaite garder sur le long terme. S’il le faut, je les réadapterai à mon quotidien mais avoir pu les instaurer sur plusieurs semaines me permet déjà d’en ressentir les bienfaits. J’aurais donc moins de mal à les garder !

3. Se recentrer sur l’essentiel

S’il y a une chose qui est importante pour moi, c’est ma foi. Je me pose souvent des questions sur ce que je veux améliorer à ce niveau. Comment aller vers ce qu’il y a de mieux pour respecter mes principes de vie. J’aime bien (peut-être trop ?) faire des petites introspections. J’aime aussi me pencher sur toutes les choses pour lesquelles je suis reconnaissante et réaliser toutes les bonnes choses que j’ai acquises au fil du temps et tout ce qu’il me reste à apprendre.

Alors, pour réussir à me recentrer sur tout cela et sur l’essentiel, j’ai mis un point d’honneur à passer du temps à prier et méditer. Ma foi est le moteur de tout ce que j’entreprends. Pour la nourrir le plus important pour moi est de passer du temps à lire ma Bible et à prier. Ce sont des choses qui peuvent trop souvent être délaissées lorsque nous sommes happés par nos activités quotidiennes. Le confinement a été pour moi un cadeau à ce niveau. J’ai pu me recentrer sur toutes ces choses qui me font du bien. C’est ainsi que je trouve mes réponses, que j’avance et que j’arrive à positiver sur la suite des choses à venir. Même lorsque certains faits me dépassent. 

4. Renouer avec les activités détente

En nous offrant du temps, le confinement a aussi permis que l’on réapprenne à se détendre. J’ai eu du mal à me détacher de ma boite mail pendant les premières semaines. Il fallait réfléchir à toute une organisation afin de travailler correctement à distance. Puis je me suis dit que cette période n’était pas simple pour tout le monde et qu’il ne fallait pas la compliquer en passant mes journées à m’inquiéter. Alors j’ai commencé à renouer avec des choses qui me font du bien et me permettent de m’aérer l’esprit sans sortir de chez moi. Il y a tant d’activités que nous laissons de côté par manque de temps ou de volonté. J’ai repris mes carnets de dessins et ouvert une petite palette d’aquarelle qui m’attendait… Je me suis lancée. J’ai commencé à dessiner, à peindre et c’était tellement apaisant !

J’ai également pris du temps pour lire. Une activité qui a nourri toute mon enfance et mon adolescence mais pour laquelle je prenais de moins en moins de temps. Puis, j’ai beaucoup cuisiné. Dans la vie active, on oublie souvent le plaisir que cela procure de prendre le temps de mijoter de bons petits plats. 

Il est facile au début, quand on s’aperçoit de tout ce temps offert, de se faire une orgie de divertissements mais à un moment notre cerveau déborde d’informations, d’idées, on ne sait plus où donner de la tête. Sur moi les effets sont assez néfastes. Je ne suis pas très fan des séries, je trouve qu’elles nous entrainent dans un cercle vicieux. On en devient parfois dépendant, on n’arrive pas à s’en défaire. C’est surtout mon cas car j’ai du mal à me contenter d’un seul épisode… mais peut-être êtes-vous plus forts, peut-être arrivez-vous à ne pas vous laisser prendre dans l’engrenage ?

5. Planifier la suite des événements

J’ai trouvé que cette période était idéale pour se poser les bonnes questions sur ce dont on avait envie. Faire le point sur nos projets, nos objectifs, nos besoins et surtout se demander comment les poursuivre, les mettre en place. Nous sommes certainement beaucoup à avoir appris des choses sur ce qui se passe autour de nous mais aussi sur nous-même, lors de ce confinement. Tout ce temps que nous avons eu pour apprendre à prendre le temps va nous permettre, je le crois, d’améliorer notre quotidien. Nous avons pu réfléchir à notre vie, à ce qui nous plait ou à ce que nous voulons changer… notre routine au travail nous a-t-elle manquée ? Peut-être qu’au contraire nous avons pris goût au fait de travailler depuis chez nous ? Notre point de vue sur certains corps de métier a-t-il changé ? Comment allons-nous appréhender les choses qui vont arriver ? Bien sûr nous n’aurons pas toujours les moyens de tout quitter et de tout changer. Toutefois, nous avons au moins pris du recul et nous   arrivons peu à peu à savoir ce que nous souhaitons améliorer afin de nous sentir mieux.

Prenons le temps d’y réfléchir et peut être même d’écrire ce que nous envisageons pour la suite : nos projets, nos moments en famille, ce que nous voulons garder ou au contraire abandonner… Le fait d’avoir une trace écrite permet de pouvoir y revenir car lorsque le temps file, il est facile de très vite retomber dans une ancienne routine qui n’est pas celle qui nous va le mieux.

6. Positiver et relativiser

Je termine avec ce point, certainement le plus dur à mettre en place. Je suis passée par de nombreuses phases pendant cette période. J’ai eu des semaines avec et des semaines sans. De manière générale, je suis capable de rebondir et de rester positive, j’essaie de me rattacher à ce qu’il y a de bon dans chaque circonstance. Cette période était parfaite pour peaufiner notre vision optimiste des choses et nous y attacher. Il est vrai qu’elle était tout à fait inédite. Il n’était pas toujours simple de trouver du positif. Pourtant, il est important de le faire, de lister toutes les bonnes choses que ce temps de « pause » nous permettait de mettre en place. Bien sûr, il y a des jours où le fait d’être chez soi est une bonne excuse pour passer sa journée à ne rien faire ou à regarder une série entière. Je crois qu’on a besoin de ces journées là. Je le faisais surtout le week-end pour marquer une coupure avec la semaine. C’est d’ailleurs souvent après ce type de journée que je me sens plus motivée à affronter une nouvelle semaine en tenant mes engagements.  Finir sa journée en se disant que l’on n’a absolument rien fait n’est pas toujours ce qui fait le plus de bien au moral finalement. Alors, accordons nous des moments de rien et des moments de tout. Trouvons cela normal que certains jours nous soyons motivés et que   d’autres non. Le principal étant de savoir reprendre le dessus, de revenir au positif sans se mettre la pression mais en sachant simplement aller vers ce qu’il y a de mieux pour nous !

J’espère que ces moments n’ont pas été trop difficiles pour vous. Bien sûr nous n’étions pas tous confinés dans les mêmes conditions. Nous avons tous vécu ces moments différemment. Certaines personnes ont vraiment apprécié cette période alors que pour d’autres, cela fut beaucoup moins plaisant. Malgré tout, je crois que le plus important est de se concentrer sur le positif. Je suis sûre qu’il est possible de trouver des points positifs dans chaque situation. 

Alors, quels sont les éléments positifs que cette période vous a apportées ?

À très vite et prenez soin de vous !

esthersign1

Cela pourrait aussi vous plaire...

4 commentaires

  1. Clarisse a dit :

    Quel joli article qui nous fait réfléchir ❤️.
    Je pense que cette période de confinement nous a permis de travailler sur nous mêmes, sur certaines passions oubliées, de nous examiner. J’apprécie le fait que tu nous a partagé tes idées, j’ai beaucoup appris. D’ailleurs, je dois vraiment travailler sur l’organisation, c’est ce qui me manque 🤣.

    Bisous

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire ma belle ! C’est pour toutes ces petites choses que j’ai finalement apprécié le confinement et je pense qu’on en avait certainement besoin… Rien n’arrive par hasard, on le sait bien.😉 Gros bisous.❤️

  2. Flore a dit :

    Très bel article !
    Je veux bien en apprendre plus sur ta routine pour les soins de la peau, surtout si l’article est aussi bien fait !

    1. Merci beaucoup, c’est gentil !🥰 Et c’est noté, je vais me pencher sur la rédaction d’un article qui parle des produits que j’utilise pour prendre soin de ma peau.😘

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.